ImprimerEnvoyer

Bookmark Us

Surmonter les crises d’approvisionnement

Réserves de pétrole et tensions internationales

réserves de pétroleDepuis que le pétrole est devenu la première source d’énergie dans les pays développés, les réserves de pétrole sont très convoitées et l’histoire est jalonnée de crises qui ont mis en question sa sécurité d’approvisionnement : fermeture du canal de Suez, embargo des pays arabes lors des guerres avec Israël, invasion du Koweït ou encore occupation de l’Irak. Aujourd’hui encore, la mission de la SAGESS s’accomplit dans un contexte de tension sur le marché pétrolier et de menaces croissantes sur les flux mondiaux d’approvisionnement des pays importateurs (piraterie en Asie Pacifique, contestations politiques en Amérique latine, guerres civiles en Afrique…). La SAGESS doit composer avec des déséquilibres tant à l’échelle mondiale (croissance de la demande mondiale de pétrole, 2/3 des réserves de pétrole détenues par les pays du Moyen Orient de l’OPEP, incertitude sur le prix futur des produits pétroliers…) qu’au niveau national (baisse de la consommation de produits pétroliers, distorsion entre les produits consommés et raffinés en France, consommation majoritaire de gazole et production majoritaire d’essence, difficile substitution du pétrole pour certains secteurs pétroliers…).

Un mécanisme éprouvé pour la gestion des ruptures d’approvisionnement

Lors de crises d’approvisionnement aux États-Unis et à la mise hors service des raffineries américaines suite aux ouragans Katrina et Rita en 2005 par exemple, la SAGESS a mis à disposition de l’AIE, à sa demande, ses réserves de pétrole stratégiques. Au plan national également, le système CPSSP/SAGESS, en maintenant en permanence des stocks de produits pétroliers marchands, joue un rôle essentiel dans la gestion d’une crise, en permettant la mise à disposition des produits dans des délais très courts, sous injonction et de façon coordonnée par le ministère de l’Energie. En cas de pénurie de produits pétroliers, l’une des préoccupations des consommateurs est de réussir à s’approvisionner. Ainsi, on a recouru aux stocks stratégiques lors de ruptures des approvisionnements liées à certaines crises intérieures ces dernières années, et en particulier à celles de l’automne 2010 et du printemps 2016.

Gérer les crises, gérer l’information

Enfin, gérer les crises d’approvisionnement, c’est aussi savoir gérer l’information. Les pénuries sont souvent aggravées, et dans certains cas même provoquées, par des rumeurs quel que soit leur fondement. C’est une mission importante de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) et des Pouvoirs Publics, que de savoir communiquer pendant ces périodes. C’est aussi le rôle du système CPSSP/SAGESS de communiquer avec son ministère de tutelle sur l’état des stocks de réserve, leur localisation et la capacité de mise à disposition avec la réactivité nécessaire.