Imprimer

Bookmark Us

Contribuer à satisfaire les obligations nationales

Constitution, sécurisation et mise à disposition des stocks de pétrole

La SAGESS s’engage à :

  • mettre ses stocks de pétrole à disposition des pouvoirs publics français, en cas de crise et à la demande du Comité Professionnel des Stocks Stratégiques Pétroliers (CPSSP) ;
  • assurer une parfaite réactivité en termes de délais de libération des stocks de pétrole ;
  • garantir la disponibilité sur l’ensemble du territoire par un maillage adéquat des sites de stockage;
  • assurer un financement sécurisé des stocks.

Un recours croissant des opérateurs au système CPSSP/SAGESS

En France métropolitaine, chaque opérateur pétrolier s’acquitte individuellement de son obligation de stockage en constituant ses stocks de réserve d’une part en propre (44 % ou 10 % selon son choix) et, d’autre part, en déléguant le reste (56 % ou 90 %) au Comité Professionnel des Stocks Stratégiques Pétroliers (CPSSP) qui utilise les stocks de la SAGESS pour remplir sa mission. Cette obligation est donc principalement assurée par la SAGESS, dont chaque opérateur peut être actionnaire. Pour remplir leurs obligations de couverture en stocks de pétrole, les opérateurs recourent toujours plus au système CPSSP/SAGESS, dont le savoir-faire et l’efficacité sont reconnus depuis plus de vingt ans. L’utilisation de ce système leur offre la possibilité de déléguer la majeure partie de leur obligation et d’en optimiser le coût.

stocks de pétrole

Des stocks de pétrole brut aux produits finis : une spécificité française

stocks de pétroleLes stocks stratégiques gérés par la SAGESS sont en croissance constante et couvrent l’ensemble des catégories de produits pétroliers (de l’essence au pétrole brut). Contrairement à d’autres pays industrialisés comme les États-Unis ou le Japon qui disposent principalement de stocks de pétrole brut, la France détient également des stocks de produits finis. Complétant les exigences de l’Union Européenne, elle répartit ses stocks en 4 catégories ajoutant une dernière catégorie de produits à stocker, le carburéacteur, ainsi qu’une catégorie supplémentaire de produits dans les DOM : propane, butane et GPL.